Nouvelle

04
Avril

TEST Versus DECISION DE VIE

Le 04/04/2017 à 16h52 - Commentaires [0]


En observant les gens que je rencontre et moi-même, il me semble que nous prenons trop au sérieux nos décisions quotidiennes : postuler ou ne pas postuler à telle offre d’emploi, appeler ou ne pas appeler telle personne, se renseigner ou ne pas se renseigner sur tel sujet, acheter ou ne pas acheter tel objet… on n’ose rien faire par peur de s’engager dans une voie à sens unique !

La bonne nouvelle

On croit à tort que chaque décision prise nous engage définitivement ! On croit à tort que notre vie toute entière basculera suite à ces  décisions. On imagine toujours des conséquences hypothétiques désastreuses ou irréversibles.

Que nenni ! après chaque décision prise, vous disposez d’un paquet de jokers illimités : de nouvelles décisions (dîtes merci à votre libre-arbitre) ! cela n’enlève en rien les conséquences désagréables, mais vous pouvez tirer de ces conséquences des leçons qui vous faciliteront la vie à long terme !

Ex : en achetant tel objet, je me rends compte que cela ne me convient pas du tout. Soit je peux le rendre (les conséquences sur votre confort sont-elles si graves ?), soit je le garde et j’en tire des leçons pour la suite (finalement j’ai appris quelque chose).

Ex 2 : en mettant à plat par écrit mon projet de création d’entreprise, je me rends compte que je ne suis pas prêt à m’investir autant. Et alors ? quelles sont les conséquences pour votre vie ? vous avez « perdu » quelques heures, vous allez devoir dire à vos proches que finalement c’est annulé… et alors ?? est-ce que cela va sincèrement changer la tonalité de votre vie au quotidien ? combien de temps vos émotions désagréables vont-elles persister ? franchement, pas très longtemps…

Changeons de point de vue

La majorité des petites décisions que l’on prend au quotidien ne sont ni engageantes, ni irréversibles.

Voyez-les alors comme des tests ou des expérimentations qui vous apporteront des réponses sur votre fonctionnement.

« Je choisis de faire telle chose et de voir ce que j’en apprends sur moi-même, c’est un test, pas une décision de vie » ! plutôt que d'observer votre vie comme un long film d'un seul tenant, observez-la comme une série d'épisodes plus ou moins agréables. Vous pouvez décider de conclure chaque épisode quand vous le souhaitez pour en recommencer un nouveau!

L'adulte et l'enfant

Avant une décision, faîtes appel à votre part d’adulte, celle qui est mature et courageuse !

Une astuce : recentrez-vous sur vos sensations corporelles
. Face à une décision, qu'observez-vous dans votre corps? quelles est sa réaction? une bonne et juste décision pour générera de la légèreté, de l'expansion (mais aussi un peu de peur, c'est normal). Une décision mauvaise et non épanouissante génèrera de la frustration, de la contraction, un malaise subtile... apprenez à suivre ce que l'on appelle "la voie du coeur"!

Laissez un peu de côté votre part d’enfant peureux et pleurnichard (utilisez-la plutôt quand vous avez besoin d’attendrir votre chéri(e) pour recevoir un petit massage des pieds en fin de journée)…

L'égo, ce parent trop envahissant et angoissé

A noter : votre égo a une fonction protectrice.

Il y a plusieurs centaines d'années, il était encore utile tous les jours pour prévenir d'un danger réel et vous permettre d'attaquer ou de fuir. Aujourd'hui, les dangers sont plus rares. Alors ce que l'ego préserve majoritairement de nos jours c'est notre routine ou encore le personnage dans lequel on s'enferme. Pourquoi? car même s'ils ne sont pas toujours épanouissants pour l'individu, cette routine et ce personnage lui fournissent des repères qui lui économisent de l'énergie et le sécurisent mentalement.

Du coup, quand vous vous autorisez un pas de côté, dans l'optique de prendre une décision de changement, votre égo est terrorisé à l'idée de devoir reconstruire certains de ses repères. Et bim! voilà qu'il vous fiche la frousse avec des arguments généralement plutôt crédibles (qu'il est doué cet égo).

Sachez donc le reconnaître et le faire taire de temps en temps...

En conclusion

La vie est une succession de micro-décisions ! ne la prenons pas trop au sérieux !


Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire