blog Voir tous les articles



24
Juil.

2 règles pour être heureux

Le 24/07/2018 à 18h39

Tu veux être heureux dans ta vie?

Si oui, il y a 2 sortes de questions à te poser :

  • qu'est-ce que j'ai envie de faire aujourd'hui? autrement dit : quel sujet j'aurai envie d'approfondir? quelle thématique j'aimerais davantage découvrir? dans quel domaine j'aimerais aujourd'hui évoluer?
  • qu'est-ce que j'ai envie de donner aux autres? autrement dit : avec qui j'ai envie de collaborer? qui j'ai envie d'aider? les problèmes de qui j'ai envie de résoudre? quel besoin des autres j'aimerais combler?

La nature fonctionne sur le principe de "simplicité"

En soi, trouver sa voie n'est pas si compliqué.

La difficulté réside principalement dans notre capacité à nous comprendre! et pour se comprendre, il faut d'abord le vouloir. Vouloir "observer" et "voir" son propre fonctionnement. Vouloir comprendre les sources de nos schémas destructeurs. Et lorsque l'on se comprend, on peut se changer ou s'accepter.

Si tu veux te faire ta place, t'y sentir bien et avancer de manière confiante dans la vie, commence par t'observer. Et bientôt tu sauras reconnaître tes besoins et tes envies. Et alors en les concrétisant, tu pourras prendre du plaisir à apporter un peu de toi aux autres.

Et si tout ça te semble être une montagne, rappelle-toi que le coaching existe !



24
Juil.

Ton bonheur tient à une décision

Le 24/07/2018 à 18h02 - Commentaires [0]

Les vacances, et après?

Si tu es du genre à attendre impatiemment tes vacances pour ENFIN souffler, ENFIN profiter, ENFIN kiffer... c'est que tu as un changement à envisager! (à moins que tu aimes vivre dans le stress, la tristesse et la fatigue)

Trop souvent, les vacances nous servent à cacher les décisions que nous n'osons pas envisager :
- réduire ses heures au travail,
- changer d'entreprise,
- changer de service,
- faire une nouvelle formation,
- s'affirmer face à un collègue ou un responsable,
- etc!!!

Combien d'année à repousser l'inévitable?

Si tu es dans une situation de tension intense, c'est qu'un jour, tu craqueras. Un jour, la goutte d'eau fera dborder le vase. Un jour, si ce n'est pas toi qui change consciemment, c'est ton corps qui te le criera! et on aime pas quand son corps crie...

Alors réfléchis : si tu avais juste UNE seule première décision à prendre pour aller UN PETIT PEU mieux... ce serait quoi?
Et maintenant : quelle excuse tu te trouves pour ne pas essayer?

Rien que déjà, avoir l'intention d'arriver à changer, c'est une première bonne nouvelle! Si tu en as vraiment l'intention, tu sauras le concrétiser dans quelques temps. Sois patient, tes prises de consciences agissent pour toi.

Tu l'auras compris, si tu veux être plus heureux, fais de nouveaux choix!



06
Juil.

T'as pas envie de croire en toi pour une fois?

Le 06/07/2018 à 12h49 - Commentaires [0]

Ta vie ou la leur

Les autres ne te croient pas capable?
Ta famille a peur pour toi?
Tes collègues ne comprendraient pas?

Et toi dans tout ça??? c'est ta vie ou la leur?! Quand est-ce que tu vas enfin penser à ce que TOI tu veux?!!

Si les autres ne croient pas en toi, il n'y a que toi qui peut le faire... et quand tu te seras dépassé (parce que si tu as atteri ici, c'est que tu vas le faire un jour où l'autre!), ça donnera envie aux autres de le faire aussi!

Aucun changement véritable n'arrive de l'extérieur

Si tu attends que les autres t'aident, te soutiennent, t'apportent une solution, te poussent... c'est que tu évolues dans une logique de vie passive. les autres, parfois, t'aident, parfois te soutiennent, t'apportent des solutions ou te poussent... parfois. Mais même si tu le reçois, si tu n'es pas préparé à l'intérieur pour bouger, tu ne bougeras pas, même avec la plus belle solution du monde!

Dans le changement, il y a une étape que tout le monde redoute, et qui pourtant n'est pas contournable (pour personne!) : le pas dans l'inconnu!

Et ce peut-être un petit pas, minuscule même (c'est d'ailleurs ce que je conseille : bouger doucement, tranquillement). Mais si tu souhaites vivre autre chose que ce que tu vis actuellement, c'est que tu ne sais pas encore le générer dans ta vie. Et si tu ne sais pas le faire, c'est que tu n'es pas en pleine connaissance de la juste stratégie pour y arriver. Cela veut donc dire que ton objectif se place dans une zone inconnue de toi pour le moment, une zone floue, d'inconfort. Si tu veux y pénétrer, tu devras donc faire une premier pas dedans pour te familiariser avec elle!

D'autres l'ont fait avant toi, et ils s'en sont sortis! de toute façon, la vie est une expérience dont tu ne sortiras pas vivant ;) !


06
Juil.

Tu n'as pas à être parfait!

Le 06/07/2018 à 12h32



Le Kintsugi est un art japonais qui consiste à réparer la céramique brisée avec de la jointure d'or! Et c'est ce qui fait toute la beauté de ces céramiques qui ont perdu leur unité, leur "perfection initiale", au moment du choc!

Dans le même genre, en coaching, on sait que pour accepter sa beauté, il faut d'abord assumer sa laideur (sa bêtise, son égoïsme, son arrogance, son agressivité...)!

Car c'est cette totalité qui fait de nous des humains! rien ne sert de courir après une quelconque perfection, car elle est déjà en soi! Être humain, c'est être parfois beau, parfois moche et d'accepter cela.

Tout le monde l'est. Toi, moi, le Père Noël!

Quand on assume d'être parfois con, nul ou méchant... on peut assumer d'être parfois génial, splendide ou adorable!

Et rappelons-nous que nous faisons partie de l'Univers, du Monde, de la Nature, de la Vie, qui sont tous équilibrés, polarisés. Violence et bienveillance, douceur et dureté, bonheur et malheur, gentilesse et méchanceté, construction et destruction... coexistent dans un bel équilibre partout sur la planète, à tous les niveaux!

Nous, humains, ne faisons pas exception à cette étét de fait, à cette dynamique naturelle. Nous ne sommes pas à part de cela. Nous sommes équilibrés comme l'est la Nature. Et cela nous fait beaucoup de bien de le ressentir et de l'accepter, tant chez soi que chez l'autre!




19
Juin

Reconversion professionnelle ou l'art d'expérimenter

Le 19/06/2018 à 12h17 - Commentaires [0]

Plaisir et patience

Pour faire court: si tu crois que se reconvertir c'est avoir un éclair de génie et trouver rapidement la voie qui te rendra définitivement heureux... désolé mais c'est rarement comme ça que ça se passe !

Que faut-il comprendre de cette phrase briseuse d'espoir ?

Eh bien que la reconversion est un processus. Et qui dit "processus" dit "durée". Quand on change de voie, on doit être prêt à se familiariser avec le nouveau chemin une fois choisi : commencer par poser un 1er pied et ressentir ce qu'il se passe au fur et à mesure du trajet. Ce ne sera peut-être pas l'extase tout de suite!

En gros : prendre un 1er travail, en prendre éventuellement un 2ème, et accepter que c'est peut-être seulement le 3ème qui te correspondra. Ou créer sa boîte, ne pas comprendre pourquoi ça ne t'épanouit pas, réadapter ton offre ou ta manière de travailler, peut-être même fermer l'entreprise et en recréer une plus tard... jusqu'à comprendre comment tu as envie, TOI, de travailler dans ce nouveau métier. Pfiou!

Conclusion

Si tu t'es déjà reconverti et que tu n'es toujours pas heureux, continue de faire des expérimentations et tire tes conclusions au fur et à mesure, quitte à rechanger.

Si tu comptes te reconvertir, relis ce post et intègre ces quelques notions, ça te sera utile !

Je précise que je suis un partisan de la reconversion professionnel, c'est une expérience magnifique!

PAROLE DE RECONVERTI !