S'épanouir au travail

Nombreux sont ceux qui se lèvent le matin sans ressentir de joie particulière à l’idée d’aller au travail. Certains en arrivent même à vouloir changer de métier ou de domaine… Mais sommes-nous obligés d’en arriver là ? pas forcément. Retrouver du plaisir au travail dépend souvent de petits changements.

Est-ce que j'aime mon métier?

Première question à se poser. Est-ce que j’aime mon métier, pratiqué dans de bonnes conditions ? est-ce que les tâches induites par mon métier me plaisent ? Trouviez-vous du plaisir à les réaliser avant que ça ne se gâte ?

Vous aimez peut-être toujours votre métier mais plus dans les conditions de travail actuelles. Bonnes nouvelles : vous êtes un être doué de parole pour vous exprimer et au pire votre employeur n’est pas le seul sur le marché !

Les problèmes dans mon entreprise sont-ils trop avancés?

Vous aimez votre métier mais l’entreprise dans laquelle vous exercez ne vous fournit pas les conditions souhaitées. Ces conditions sont-elles améliorables ? en gros, cherchez à définir votre marge de manœuvre. Des micro-changements peuvent toujours être envisagés. On se fait une montagne d’une discussion avec une collègue, d’une réunion de mise au point avec la hiérarchie, d’une proposition d’amélioration de l’organisation à un manager etc. On imagine que l’AUTRE ne sera JAMAIS d’accord, qu’IL n’EST PAS COMME CA… bref, on se substitue à l’autre et on pense pour lui. Bonne nouvelle : l’autre n’est pas vous, et il est peut-être de nature à vous étonner.

Un conseil si vous envisagez de communiquer avec votre hiérarchie : allez faire un tour du côté de la Communication Non-Violente (principe clé : ne pointez pas les erreurs de l'autre, décrivez plutôt ce que vous ressentez). Cela fait des miracles!

Du plaisir au travail, mais alors comment?

Droits d'auteur : 123RF/christianchanSi vous en êtes à vous poser cette question, c’est bien que vous envisagez qu’un changement est possible. Il s’agit alors de trouver les leviers à actionner.

Tout d’abord, il y a votre environnement : avez-vous le matériel et l’environnement pour travailler comme il faut ? si non, vous pouvez toujours miser sur ce conseil biblique qui fonctionne un coup sur deux « Demandez et vous recevrez » ou plutôt « Ne demandez pas et vous ne recevrez pas » (plus impactant hein ?!).

Sinon il y a votre manière de faire. Votre comportement avec vos collègues, vos clients, votre patron… pourrait-il faire avancer le schmilblick (ne serait-ce qu’un tout petit peu) ? en gros, peut-être pourriez-vous décider d’être plus aimable, plus serviable, plus tolérant, plus strict… peut-être pourriez-vous apprendre à poser vos limites ? Bonne nouvelle (encore) : l’être humain peut changer avec quelques efforts, donc vous le pouvez aussi.

Enfin il y a ce que vous pensez de votre travail. Le sens que vous lui donnez, les croyances que vous entretenez sur lui (ou sur vous), les valeurs que vous défendez (ou que vous oubliez de défendre depuis peu)… Beaucoup de changements s’opèrent en premier lieu dans la tête. Changez votre point de vue sur votre travail, et vous changerez votre manière de le vivre au quotidien.

D'une manière générale, il a été démontré que pour être heureux au travail, chacun avait besoin de : donner du sens à ce qu'il fait, trouver du plaisir à le faire, être un minimum challengé pour ne pas s'ennuyer et entretenir de bonnes relations avec ses clients ou collègues... ET VOUS? où en êtes-vous?


En bref :

  • Définissez honnêtement les raisons qui vous poussent à quitter votre emploi
  • Tentez d’améliorer ce que vous pouvez avant de penser à partir
  • Faîtes les demandes qui rendront plus agréables votre séjour dans l’entreprise
  • Changez votre état d’esprit et votre rapport à votre travail

Tout projet d'épanouissement professionnel cache un besoin d'épanouissement personnel!

Allez donc dans la rubrique Articles pour dénicher de quoi nourrir votre réflexion.

OU

Testez directement la solution du coaching pour enfin vous sentir mieux dans votre quotidien!


Tarifs pour les particuliers :

  • 85€ la séance (dans le cas de demandes spécifiques nécessitant moins de 5 séances)
  • 450€ pour 1 mission de 5 séances d'1h30 à 2h, étalées sur 2 à 3 mois + le livret d'accompagnement (exercices et fiches techniques)
  • 875€ pour 1 mission de 10 séances d'1h30 à 2h, étalées sur 3 à 6 mois + le livret d'accompagnement (exercices et fiches techniques)

    * Possibilité de paiement en plusieurs fois sans frais. Modalités adaptées aux demandeurs d'emploi en difficulté financière et aux étudiants finançant eux-mêmes leur accompagnement (me contacter).

Contenu d’une mission d’accompagnement :

  • un nombre de séances défini (entre 5 et 15 selon le projet)
  • un suivi par mail entre chaque séance (avec travail personnel)
  • un nombre de coaching par téléphone défini (à utiliser en cas “d’urgence”)
  • des ressources adaptées à votre objectif transmises durant l’accompagnement
  • un point intermédiaire et un bilan en fin de mission

Tarifs pour les entreprises : me contacter directement